2015 05-Médias sociaux

Éditorial
Médias sociaux
André Mathieu

Cellulaire, textos, Facebook, avec modération, SVP.

La communication est l’action d’établir une relation avec autrui. Cette définition du Larousse englobe le téléphone, ordinaire ou cellulaire, l’internet aussi. Il est devenu facile, plaisant et rapide de communiquer. La génération vieillissante embarque ou est réfractaire; dans lequel cas, elle ne voit pas la nécessité de s’adapter aux nouveaux médias sociaux, préférant parler simplement au téléphone. C’est son choix et n’est pas malheureuse pour autant.

Les jeunes maîtrisent les textos, Facebook et les cellulaires intelligents. En plus de la facture de ces services, une dépendance certaine s’installe. Des études européennes ont identifié ce problème, soit aux sites porno ou aux textos, en quantité phénoménale, ou encore aux pages Facebook. La retenue dans le langage et les opinions émises est souvent absente, la rapidité et facilité de s’exprimer en seraient la cause. L’absence de balises a donné place à de l’intimidation qui a parfois mené au suicide. La méchanceté a trouvé un canal pour s’exprimer, espérons que ça se passe ailleurs que près de nous.

Près de chez nous, ne voyons-nous pas trop souvent des automobilistes au cellulaire ou encore pire texter au volant? Cette manie continue malgré les amendes et le danger encouru par les autres utilisateurs de la route. C’est dire que le respect d’autrui n’a pas tellement de valeur pour ces accros du téléphone intelligent. La modération a sa place. Il suffit de voir tant de gens consulter leur téléphone intelligent en tout temps et on  peut se questionner sur la nécessité d’interrompre une conversation et d’oublier complètement la personne avec qui on se trouve. Est-ce que les relations humaines sont ainsi améliorées?

Est-il nécessaire que les trop jeunes aient accès à tous ces outils? Ont-ils la sagesse de les utiliser avec le respect des autres et sont-ils capables d’endosser leurs messages qui sont souvent de mauvaise qualité? Avoir des centaines d’amis sur Facebook, est-ce que ce n’est pas abuser? Comment faire pour modérer les abus? Les parents ont  l’obligation de contrôler l’utilisation des médias sociaux par leurs enfants, mais est-ce que c’est possible quand ils les laissent faire ce qu’ils veulent? Si des adultes ont tant de facilité à développer une dépendance envers ces médias sociaux, il est indispensable de s’occuper des enfants et des adolescents qui vont en abuser aussi.

Modération et respect dans les médias sociaux sont de mise. R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *