2017 11-De l’importance des élections municipales

Éditorial

De l’importance des élections municipales     André Mathieu

En général, quatre personnes sur dix votent aux élections municipales.

Gérer une ville, c’est du pareil au même, diront ceux qui s’abstiennent de voter; un maire ou l’autre ne changera pas leur vie, en santé, en éducation. Eh bien oui, justement, la vie de tous les jours dépend du milieu dans lequel nous vivons. Les grandes villes seront dirigées par des élus aux orientations diamétralement opposées, pensons seulement aux idées de grandeur, soit pour avoir des équipes professionnelles de sport, des courses d’autos électriques, des installations démesurément coûteuses qui seront payées par les contribuables qui ont voté ou non pour ce conseil municipal. D’autres élus vont prioriser d’améliorer les services aux citoyens, tels le transport en commun, les logements sociaux, la culture, la transparence dans la gestion de la ville et l’écoute des besoins des citoyens. Et on pense que ça changera rien à la vie? La qualité de vie est liée à beaucoup de décisions et orientations municipales, encore plus que provinciales ou fédérales.
Chez nous, pas d’élections, trois conseillers qui sont remplacés sans opposition, mais pas de maire à l’horizon. Les médias sont venus voir ce qui se passait ici. Radio-Canada, TVA, et même un bel article dans Le Devoir. Aurions-nous souhaité plus belle visibilité pour Lingwick? Les bulletins de nouvelles ont situé notre municipalité en Estrie et l’absence de candidat à la mairie. L’article du journal Le Devoir est élogieux, je soupçonne notre maire sortant d’avoir rencontré les journalistes. Mais, c’est la vérité : Lingwick est un milieu de vie agréable.

Nous avons maintenant une mairesse, avec de l’expérience en plus. Que demander de plus? Certainement la remercier de revenir à la mairie. Mais, pas d’élections à ce poste. C’est bien ainsi, si les électeurs avaient voulu exprimer leur mécontentement, il en aurait été autrement.

À Lingwick, il n’y a pas de politique de parti (il n’y a pas de parti). Nous pouvons présumer du désir de chacun au conseil municipal de faire sa part pour le bon fonctionnement de notre canton dans le respect de tous. Pas de promesses électorales non plus. Avancer selon le bon sens et nos moyens est le mot d’ordre. Il est vrai que nos ambitions ne sont pas celles des grandes villes en termes de développement résidentiel, industriel, récréatif, transport en commun et voirie.

Nous devons remercier le maire sortant et les conseillers qui se font remplacer. Il en est ainsi pour ceux qui restent au conseil, nous les remercions de continuer le bon travail et d’accueillir les nouveaux élus. N’oublions surtout pas les non-élus, directrice générale et tous les employés municipaux qui sont indispensables et appréciés pour leurs compétences et disponibilités. Le personnel du service d’incendie mérite aussi notre grande reconnaissance.

Lingwick se démarque régulièrement par de multiples activités dans lesquelles s’impliquent le conseil municipal et employés ainsi qu’un grand nombre de bénévoles. Beaucoup de visiteurs admirent et envient la qualité de vie qui est la nôtre. C’est impossible d’énumérer tout ce qui se passe chez nous et tous les participants sans faire d’oublis; nous ne pouvons qu’espérer que tout ce qui fait de Lingwick notre milieu de vie enviable continue et s’améliore encore. R