Le plaisir de vous informer



Mars 2020  

« L'humour et le rire »

par André Mathieu

Le rire est le propre de l'être humain; les animaux n'ont pas cette capacité, même si certains animaux ont des mimiques qui ressemblent au rire, l'humain a le monopole du rire.

 

On peut rire de plaisir, de satisfaction, de subtils mots d'esprit, de l'humour léger ou gras des professionnels du rire, ceux qui ont fait l'École nationale de l'humour et qui remplissent les salles de spectacles, au grand plaisir des centres culturels.

 

L'écrivain Frédéric Beigbeder, dans son roman L'homme qui pleure de rire, nous parle de...

Mars 2020

« Hommage à notre Mme météo »

par Catherine Bouffard


Récemment, Mme Jacqueline Pelchat-Bouffard, alias notre Mme météo, recevait un certificat de reconnaissance de la part d’Hydro-Québec pour ses quarante ans d’observations glacimétriques, c’est-à-dire du verglas.

 

Les données recueillies entre les mois d’octobre et d’avril, sont analysées et servent dans le calcul des charges de glace maximale lors de la réparation ou de la construction des lignes de transport d’énergie. Le responsable du réseau glacimétrique d’Hydro-Québec la remercie pour son travail remarquable et son assiduité tout au long de ces années.

 

Ce n’est pas tout ! Depuis 1974...

Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Éditorial du mois

Texte choisi du mois

Lire la suite...

Lire la suite...

Éditorial - Mars 2020  


« L'humour et le rire »

par André Mathieu


Le rire est le propre de l'être humain; les animaux n'ont pas cette capacité, même si certains animaux ont des mimiques qui ressemblent au rire, l'humain a le monopole du rire.

 

On peut rire de plaisir, de satisfaction, de subtils mots d'esprit, de l'humour léger ou gras des professionnels du rire, ceux qui ont fait l'École nationale de l'humour et qui remplissent les salles de spectacles, au grand plaisir des centres culturels.

 

L'écrivain Frédéric Beigbeder, dans son roman L'homme qui pleure de rire, nous parle de l'humour impératif ou forcé, qui, à son avis, n'est pas de l'humour. On peut aimer rire, mais quand tout dans la société est organisé pour nous obliger à rire, ce n'est pas naturel.

 

Les ventes de billets pour spectacles d'humoristes sont des indicateurs des besoins de rire. L'obsession du rire, rire de tout, et finalement, rire pour ne pas pleurer. Le divertissement est la solution trouvée par notre société. Rire pour passer le difficile, oublier ses problèmes, son désespoir. Le désir de fuir, ne serait-ce que le temps d'un spectacle, c'est bien légitime, une détente pour se faire plaisir. Il y a des siècles, la devise était : du pain et des jeux. Le ventre rempli et du temps pour s'amuser.

 

En l'absence de sens de la vie, les humoristes ont pris la place des penseurs, des grands intellectuels. Aujourd'hui, ce sont les humoristes qui ont un message. C'est inquiétant car ils arrivent même au pouvoir, de nos jours. Il fallait bien un Nantel pour remplacer le chef tant recherché par le Parti Québécois. L'humoriste n'est pas toujours drôle, tout le temps.

 

Rire ou se faire rire par les spectacles d'humoristes, regarder les téléréalités, acheter des billets de loterie, c'est rester dans le rêve.

 

Ce rêve qui nous éloigne de notre propre réalité et nous empêche de réaliser notre rêve, à nous. R