2011 10-La qualité d’un élu au sein d’une équipe

Opinion, Le choix et le travail des élus par Céline Gagné
Cet article poursuit la réflexion suite à l’éditorial Notre démocratie en péril écrit par Daniel Pezat et publié dans le journal Le Reflet du canton de Lingwick, au mois de septembre dernier.

La qualité d’un élu au sein d’une équipe

Certes, un élu doit posséder une éducation et une instruction de base, mais il n’est pas essentiel que tous possèdent un diplôme provenant d’une institution reconnue.

Dans une petite municipalité comme la nôtre, nous n’avons pas les ressources financières pour engager des spécialistes dans tous les domaines de compétence municipale. Il serait donc fort pertinent de bâtir une équipe avec des personnes ayant différentes compétences, soit en entretien des bâtiments, en mécanique, en voirie, en environnement, en gestion d’entreprise, en relations humaines, etc.; ainsi, il sera plus facile de prendre des décisions éclairées. Une bonne connaissance du milieu est aussi un atout non négligeable.

Par contre, on aura beau avoir plusieurs des compétences requises, il faut être disponible et avoir le goût de travailler en équipe pour le bien- être de toute la population. Je dirais que le plus difficile, au niveau d’un conseil municipal, est d’avoir à supporter un ou des membres qui n’apportent rien de positif et pire encore, qui s’appliquent surtout à critiquer le travail des autres. Ces comportements entraînent forcément une surcharge de travail pour le reste de l’équipe qui désire avancer. Certes, un salaire de base est offert aux membres du conseil municipal; certains membres sont payés pour des heures de travail qu’ils ne font pas et d’autres doivent y ajouter bien des heures de bénévolat pour réaliser des projets qui permettront d’entretenir nos infrastructures et de développer notre municipalité.

Les attentes des contribuables

Les électeurs contribuables sont en grande partie responsables de ces difficultés. Nous sommes dans un monde où tout le monde réclame des avantages et des services. On veut avoir de beaux chemins : pas de neige ni de glace en hiver, pas de trous au printemps et pas de poussière en été. Il faut pouvoir rouler sur nos routes, beau temps, mauvais temps, en toute sécurité. La municipalité doit veiller à votre sécurité, ramasser vos vidanges, vous offrir Internet, des activités, des loisirs, des programmes de subventions, des terrains pour bâtir, etc. On veut avoir des services sans s’impliquer et surtout, sans que ça coûte cher. Plusieurs électeurs espèrent encore porter au pouvoir un candidat qui va leur promettre de diminuer les dépenses, et ils ne viendront même pas voir une fois, au cours d’un mandat, si cet élu vient travailler ou dormir sur sa chaise pendant une ou deux réunions par mois.

Les électeurs de la localité devraient être sensibilisés à l’importance d’appuyer un candidat qui possède des compétences utiles et qui a aussi la volonté de travailler avec l’équipe pour le bien de toute la population. Ne serait-il pas pertinent de s’assurer qu’une fois élu, le membre du conseil livre la marchandise!

Travailler ensemble dans le sens de la vision adoptée

Un futur candidat au poste de conseiller et à plus forte raison à la mairie ne devrait pas se présenter seulement avec ses orientations personnelles et/ou celles de son clan tout en faisant fi de la vision de la municipalité. Le candidat, tout en gardant sa couleur, n’aura guère le choix que de maintenir une certaine cohérence au niveau des objectifs qui doivent être orientés en fonction des besoins de la collectivité et du travail élaboré au cours des dernières années.

Au niveau de la MRC du Haut-Saint-François, dans chaque municipalité, un comité est responsable de consulter la population et de recommander un projet de vision pour la municipalité. À Lingwick, cette tâche a été confiée au CCU (comité consultatif d’urbanisme). Lorsqu’un conseil municipal choisit d’adopter une recommandation suggérée, cela signifie qu’il s’engage à travailler dans le sens de cette vision.

Personnellement, je n’ai jamais fait de longs discours électoraux publics lorsque j’étais votre candidate, mais je me suis engagée à travailler dans le sens de la vision de la municipalité.

Regardez les projets réalisés ces dernières années et vous constaterez que nous avons suivi rigoureusement cette ligne directrice. R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *