2011 12-Se relever les manches

Histoire
Se relever les manches
Josée Bolduc et Alain Rousseau

Matin du 7 février 2011, 8 h et quelques minutes. Alain entend un bruit sourd; il croit que la charrue arrive… La charrue n’arrive pas. Il se retourne vers la grange et son cœur chavire. La grange… elle est tombée.

De la maison, on ne voit pas très bien. On sait que le toit n’a pas son apparence habituelle, mais on ne peut évaluer l’étendue des dommages. C’est rendu sur place que la vision est… malheureuse. Le ciel était gris.

Encore chanceux, qu’on se dit, personne n’était à l’intérieur. Il suffisait de quelques minutes, et Alain y était. Chanceux aussi, les animaux à l’intérieur de l’étable vont bien. L’étable a supporté le coup. On sait que les dommages ne sont que matériels, mais ça fait mal quand même… C’est la grange construite par le grand-père, après tout.

Les assurances, les fameuses assurances. Pas assuré pour ça qu’ils nous disent. Ils viendront voir, mais ne donneront pas un sou. On leur verse pourtant quelques milliers de dollars par année! Faut oublier ça. Si on reconstruit, ce sera entièrement à nos frais. Pas de programme d’aide non plus.

Après quelques réflexions pas très longues, la décision de reconstruire est prise. L’étable a besoin d’un toit et tant qu’à faire un toit, aussi bien faire l’étage pour abriter le foin. Alain s’informe des coûts des matériaux et en tant que membre de la coop de Weedon et parce qu’un évènement malheureux est arrivé, un prix à peine plus haut que le coûtant lui est accordé. C’est très apprécié.

Mais la chose qui a été appréciée par-dessus tout, c’est tous les parents et amis qui se sont offerts pour participer à la reconstruction. D’abord, il fallait tout nettoyer et préparer un espace pour les vaches et les veaux à leur sortie de l’étable. Le cousin Stéphane s’est présenté avec la machinerie qu’il fallait. Pour bien repartir les murs, il fallait mettre le tout à niveau. Ensuite, monter les murs avec l’aide de Daniel, Bidou, Pop et ses acolytes, Gérard et Jean-Marc. Pérou, Martin et Mathieu viendront aussi se donner à la tâche par un beau samedi. Tout est prêt pour le toit.

Le vendredi 10 juin, en fin d’après-midi, les travaux débutent. Les premiers chevrons sont installés sur la partie la moins large du toit. Ces chevrons sont montés à bras. Vers 19 h 30, le petit toit est complété.

Le samedi 11 juin, plus d’une trentaine de personnes étaient présentes pour la pose des chevrons, pour le préparation du toit et pour la pose de la tôle. « Wow! Y’a donc ben du bon monde!» Tôt le matin, vers 6 h, les premiers travailleurs sont arrivés. Le ciel était magnifique.
Il s’en est cogné, des clous! À midi, les chevrons, montés à l’aide d’une grue, étaient tous installés. Chacun avait sa tâche, le tout bien coordonné par notre maître de chantier, André Poulin. C’est toute une besogne qui a été accomplie en cette magnifique journée, par une équipe formidable.

Se relever les manches

On ne vous nommera pas tous, mais sachez que nous avons le nom de chacun de vous bien imprégné dans notre tiroir de la mémoire. On sait et on saura toujours que vous y étiez. Merci infiniment!

Un gros merci aussi à celles qui m’ont aidé à préparer les dîners et le souper; une autre équipe efficace. Merci aussi pour les galettes, les salades, les desserts, les « sloppy joe » et le support.

La fin de semaine suivante, certains reviendront pour finir de poser la tôle. Et pendant plusieurs semaines, Poppy et ses acolytes, Gérard et Jean-Marc, seront fidèles au poste pour la suite des travaux. Parce qu’il reste encore beaucoup à faire à travers la période des foins et autres travaux réguliers.

Une des plus belles choses survenue lors de cette construction, c’est d’avoir vu trois générations travailler ensemble sur la nouvelle structure : Paul-Henri, Alain et Xavier. Poppy en a mis des heures, là-dessus. Fidèle au poste à chaque matin, on est bien chanceux de pouvoir compter sur son expérience, sa disponibilité et… son coup de marteau. Et sur ses (nos) amis Gérard et Jean- Marc aussi. Merci énormément! Ti-Gars en gardera un bon souvenir, c’est sûr.

Voici maintenant un aperçu de la nouvelle grange. Mission accomplie! Fin des travaux de teinture le 6 novembre dernier et le ciel est magnifique! R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *