2013 02-Nous sommes chanceux.

Titre : Nous sommes chanceux.
Auteur : Marcel Langlois

La commission Charbonneau a repris ses travaux. Elle mettra au jour de nouveaux cas de collusion entre entrepreneurs, de corruption de fonctionnaires municipaux, peut-être de pourriture dans les syndicats et même, qui sait, au gouvernement… les routes, les ponts, les viaducs, peut-être?

Alors, on saura; et notre argent ira à la bonne place.

Le nouveau gouvernement provincial veut assainir la politique : loi sur le financement des partis politiques, sur le droit de siéger à un conseil municipal lorsqu’on est sous enquête criminelle… sur les primes de séparation en pareil cas…

Mais attention à la fatigue : elle fait se relâcher la vigilance et qui sait ce qui peut passer sous le radar des élus de bonne foi! Le « Je n’étais pas au courant », vous connaissez? Donnons quelques exemples de… d’inattention passagère.

Pari sportif entre les maires de Montréal et de Calgary. Perdant, ce dernier achète des billets de saison des Alouettes : somme de 1 055 $ payée par ses citoyens… pour des matches qui se joueront à 3 0001 kilomètres de chez eux.

Winnipeg donne 22 M $ en subvention à Ikea qui y ouvre un magasin. Chiffre annuel d’affaires d’Ikea : 30 milliards.

La Banque du Canada présente les nouveaux billets de 20 $. Opération : près de  40 000 $, soit 1 942 de ces billets.

Peter MacKay, ministre fédéral de la défense, reçoit, gratis, une réplique d’avion près de laquelle il fait une conférence de presse… qui coûte 57 000 $ aux citoyens.

Le gouvernement fédéral verse aux gagnants canadiens de médailles aux jeux de Londres la somme de 20 00 $2 et y dépense 4 500 000 $ en publicité lors de ces deux semaines.

Le Québec protège la langue française : 150 000 $ pour inspecter 400 détaillants du centre-ville de Montréal. Rapport : il y a deux ans, 1 % d’entre eux saluaient dans les deux langues (« Bonjour, hi! »). Maintenant, 13 % le font.

Agriculture Canada subventionne, à hauteur de 826 000 $, les recherches de Cardinal Meat Specialists Ltd. pour l’aider à créer une saucisse qui ne fend pas à la cuisson.

Le sénateur conservateur de l’Île-du-Prince-Édouard, Mike Duffy, réclame 33 413 $ de frais de logement; il habite généralement sa propre maison d’Ottawa.

En 2009, treize écrans de télé sont installés dans les stations du Sky Train de Vancouver; coût : 500 000 $. Après moins de trois ans, plusieurs ne fonctionnent plus.

Tous ces « exemples » sont tirés du magazine MacLean’s du 14 janvier 2013.

Il en présente 99 comme ça. Pourquoi 99? Juste pour écrire, en grosses lettres, un titre qui a du punch : « 99 choses stupides que le gouvernement a faites avec votre argent l’an dernier ».

Ces « exemples » touchent des municipalités, des gouvernements provinciaux, le gouvernement fédéral et des organismes qui leur sont affiliés.

À toi, citoyen, de juger si le magazine frappe dans le mille ou s’il divague.

Rassurons-nous, nos gouvernements s’attaquent résolument à toutes ces questions.

Ils vont s’assurer que les chômeurs soient moins difficiles devant les emplois disponibles à moins de 100 kilomètres de chez eux. Une auto ou un transport collectif faciliteraient bien les choses, mais… Est-ce cela, la mobilité de la main-d’œuvre?

Ils ont d’ailleurs commencé à nous inciter à ne pas faire une chose horrible : l’évasion fiscale. Dorénavant, honorable citoyen, exige une facture. Et paie par chèque. Ainsi, tu paieras tes taxes de vente et le marchand… ses impôts, honnêtement, bien sûr, sans cacher de revenus ni déclarer de dépenses « erronées ».

Plus tard, peut-être, nos gouvernements s’attaqueront aux paradis fiscaux : les bateaux de la Canada Steamship Line battront alors pavillon canadien et les entreprises qui font essentiellement affaires au Canada n’auront plus leur siège social en Suisse, au Liechtenstein ou aux Barbades. Alors, toutes ces compagnies milliardaires paieront leurs impôts ici, ce qui allégera notre fardeau fiscal à nous, simples contribuables.

Le rêve, quoi!

Nous sommes chanceux. Nos gouvernements s’occupent de nous. Ils auront même bientôt une pensée spéciale pour les plus… faibles, pauvres, malheureux… Que coûte une pensée, en ces temps difficiles?

Une belle vie, confrère citoyen; tu le mérites. À toi aussi, consœur citoyenne; allez, tiens, je t’embrasse. R

1 N.D.L.R. En fait, 3 500 km.
2 N.D.L.R. 10 000 $ pour une médaille de bronze, 15 000 $ pour une d’argent et 20 000 $ pour une d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *