2016 02-Je suis fier de mon village

Opinion    
Je suis fier de mon village.    
Kevin Morin, élève associé à la cité-école Louis-Saint-Laurent

Je suis fier de mon village… Lingwick! Oui, je suis bien fier d’appartenir à ma communauté. Parfois, un événement nous permet de nous ouvrir les yeux sur l’importance du milieu dans lequel on vit. C’est mon cas. J’ai fait mes études primaires à l’école Notre-Dame-du-Sacré-Coeur de Weedon. J’ai de bien bons souvenirs de cette école. J’ai 14 ans et je suis en 3e secondaire à la cité-école Louis-Saint-Laurent. Je suis aussi dans ce qu’on appelle le projet cité-école, l’élève associé de mon village. Cela veut dire que j’informe mon école de ce qui se vit d’important dans mon milieu. Et l’école fait la même démarche dans l’autre sens. Je tenais à écrire, en même temps, mes réactions dans mon journal communautaire, Le Reflet du canton de Lingwick, suite à un événement du début de décembre qui m’a fortement impressionné. Je me suis impliqué avec mon père, ma mère et aussi avec des amis très proches.

fier
Kevin Morin, élève associé à la cité-école Louis-Saint-Laurent

Voyant mes proches s’impliquer pour une deuxième année dans l’activité appelée Le Village de Noël, j’ai décidé à mon tour d’y apporter ma collaboration concrète. Je me suis dit : « Moi aussi je veux faire quelque chose ». J’étais d’autant plus motivé qu’il s’agissait de venir en aide à des jeunes défavorisés de mon ancienne école de Weedon. Discrètement, je me suis mis de la partie avec mon père, Claude et ma mère, Lili et des amis comme Kim et Dany. J’ai vu que d’autres gens de ma communauté s’impliquaient : des producteurs de sapins, des groupes d’artisanat, un comité de décorations, une responsable des photos, des responsables de l’organisation, etc.

Je tiens à rappeler, comme exemple, que l’équipe du saloon a amassé une somme de 1 700 $. Tout l’argent recueilli sera géré de façon confidentielle par le directeur de l’école, M. David Morin. Les achats se feront en fonction des besoins de certains jeunes de l’école primaire : acheter des ensembles de neige, des bottes d’hiver, des espadrilles, des coupons pour le traiteur, des bons d’achats d’épicerie, etc.

Moi, je veux juste exprimer ma solidarité, ma fierté et ma reconnaissance devant cet engagement d’aider les jeunes de mon ancienne école. J’ai apprécié plusieurs moments de cette journée, plus spécialement celui des cartes de Manon Rousseau et le lien avec les cadeaux du père Noël. J’ai aimé le saloon pour l’ambiance et la cueillette des fonds. L’assistance chaleureuse m’a touché. Les montants amassés sont quelque chose d’important, comme vous pouvez le constater!

Je suis fier et reconnaissant de voir qu’on puisse penser aux autres, dans notre milieu, d’abord. C’est aussi  un grand plaisir de nous rencontrer autour d’un si beau projet! Vous me donnez le goût de poursuivre sur cette route. Je suis surtout fier d’appartenir à un village qui a le cœur à la bonne place, Sainte-Marguerite-de-Lingwick. R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *