2018-02-Plein air – Traces et pistes d’hiver

Plein air     Traces et pistes d’hiver     Danielle Leclerc

Aimez-vous la neige? Aimez-vous le silence des marches en forêt? Pour la plupart des gens qui ont grandi en campagne, lire les signes du passage d’animaux dans leur entourage est en général quelque chose de naturel. Mais pour moi qui viens de la banlieue, l’arrivée de la neige signifie l’apparition de signes tangibles de la présence de toutes sortes de bêtes qui partagent le même territoire que nous. Et c’est vraiment captivant!

Bien sûr, des signes peuvent être observés tout au long des saisons : que ce soient les écorchures aux troncs d’arbres faites par le chevreuil avec ses bois, les pas d’un orignal dans la boue, les excréments des coyotes dans les sentiers ou les troncs d’épinettes rongés par les  porcs-épics. Mais au cours de l’hiver, avec une belle neige fraîche, on peut voir de magnifiques traces, comme celles de l’envol d’un dindon sauvage (voir photos à la fin du texte), par exemple, qui dessine sur la neige le plus beau des éventails! Les pistes sont nettes, précises, faciles à reconnaître. On peut constater le passage insoupçonné d’animaux habituellement discrets et ainsi connaître leurs allers et venues.

Cette activité d’hiver s’adresse aux petits et aux grands et peut se pratiquer en famille, en groupe ou en solo. À pieds, en skis ou en raquettes, elle saura aiguiser le sens de l’observation de tous les amateurs. Elle nous réserve parfois des surprises telles que la rencontre de spécimens grandeur nature! Elle favorise également le contact avec les oiseaux et les bases de l’ornithologie. Ces sorties seront une occasion d’apprentissage et d’échange pour tout le monde!

Pour vous aider et vous donner le goût de pratiquer cette activité fascinante, je suggère le livre de Mark Elbroch intitulé : Traces d’animaux du Québec, chez Broquet éditeur.

Bonne chasse!

Livre Traces d'animaux du QC

Photo traces dindon

2016. Envol d’un dindon sauvage

Photo traces lièvre

2016. Piste d’un lièvre