2010 05- Un voyage vers l’inconnu

Rubrique, entrevue.
Un voyage vers l’inconnu.
Auteure, Andrée Bonnier.
C’est un matin que je décide d’interviewer André Marois. Nous arrivons de bonne heure le matin et nous nous mettons au travail. Je désire en savoir plus à propos de son projet humanitaire qu’il veut réaliser au Pérou. Je vous fais part de ce qui est ressorti de notre brève entrevue.

Question par Andrée Bonnier : Pour commencer André, parle-nous de ton projet.

André : C’est un projet au Pérou, qui s’adresse aux élèves de 3e secondaire de cette année et qui aura pour but de sensibiliser les élèves à la solidarité internationale.

Q : Comment cette idée de projet t’est-elle venue?

André : J’ai toujours eu un goût pour la solidarité internationale. Déjà depuis la 2e secondaire, j’avais dans l’idée de faire ce genre de voyage plus tard. Dans le cadre du nouveau cours de projet intégrateur, j’ai pu réaliser mon projet de longue date.

Q : Tu m’as dit que ce voyage s’adressait à la 3e secondaire. Pourquoi?

André : La 3e secondaire, c’est pour plusieurs raisons. J’ai commencé par éliminer les niveaux qui ont déjà beaucoup de voyages ou de dépenses. Comme les 5e secondaire qui ont déjà le voyage à New-York, le bal, l’album des finissants, etc., à payer. Et je cherchais des jeunes assez vieux pour faire le voyage dont l’âge minimum est de 15 ans.

Q : Tu prévois partir quand pour le Pérou avec tes jeunes stagiaires?

André : J’aimerais partir en juillet 2011. Cette année, c’était impossible. Je voulais me donner le maximum de temps de préparation. Ce délai nous donne aussi assez de temps pour amasser l’argent nécessaire à la réalisation de mon magnifique projet!

Q : Pourquoi as-tu choisi le Pérou comme destination?

André : Sérieusement, je voulais aller visiter le Machu Picchu. Je veux en apprendre plus sur la culture péruvienne. Les billets coûtent moins cher que certaines autres destinations. Ce qui nous le rend plus accessible.

Q : Finalement, as-tu des choses à rajouter après tout ce que tu m’as déjà dit à propos de ton projet futur?

André : De 8 à 12 jeunes seront choisis pour le voyage. Prochainement, je veux faire des campagnes de financement. Et éventuellement, apprendre l’espagnol! Réaliser une formation aussi de pré-départ avec les vaccins, etc.

C’est sur une note positive que je quitte André, après l’avoir félicité pour sa belle initiative!
Pour tous commentaires, questions ou suggestions, vous pouvez communiquez avec nous :

Andrée Bonnier : andreebonnier@gmail.com.
André Marois : andremarois123@hotmail.com. R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *