2011 03- Mon village Nostalgie

Rubrique : Mon village
Titre : Nostalgie
Auteur : André Marois

Le temps passe si vite quand nous sommes au cégep! Une fois le secondaire terminé, commence le cégep. Nous nous apercevons alors que notre petit village bien-aimé nous manque. Nous n’avons plus de temps pour aller respirer l’air si frais qu’est celui de Lingwick. Il faut alors se demander pourquoi sommes-nous aussi surchargés de travaux pour ne plus avoir le temps de s’y rendre? Le cégep pense-t-il aux résidants de ces petits villages du Haut-Saint-François? Je ne sais pas! Heureusement, lorsque nous pensons au canton, cet air si vrai, si transparent, parvient jusqu’à nous. Ce n’est pas pour vanter mon village que je considère comme un coin unique. Un endroit où l’air est si pur que l’on pourrait s’y noyer, tellement il y en a. Mais bien parce que l’on doit à un moment donné réaliser que même si nous ne restons plus dans notre village d’enfance, le village que nous connaissons depuis toujours nous manque profondément.

Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas présents physiquement que nous n’y sommes pas par l’esprit. J’ai toujours une petite pensée unique pour mon village. J’ai hâte au moment où je vais y retourner pour rencontrer ces gens merveilleux. Pour y passer la nuit à entendre les camions sur la route 108. Ou encore, pour aller passer une journée en plein air avec mon père adoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *