Le plaisir de vous informer



Mars 2020  

« L'humour et le rire »

par André Mathieu

Le rire est le propre de l'être humain; les animaux n'ont pas cette capacité, même si certains animaux ont des mimiques qui ressemblent au rire, l'humain a le monopole du rire.

 

On peut rire de plaisir, de satisfaction, de subtils mots d'esprit, de l'humour léger ou gras des professionnels du rire, ceux qui ont fait l'École nationale de l'humour et qui remplissent les salles de spectacles, au grand plaisir des centres culturels.

 

L'écrivain Frédéric Beigbeder, dans son roman L'homme qui pleure de rire, nous parle de...

Mars 2020

« Hommage à notre Mme météo »

par Catherine Bouffard


Récemment, Mme Jacqueline Pelchat-Bouffard, alias notre Mme météo, recevait un certificat de reconnaissance de la part d’Hydro-Québec pour ses quarante ans d’observations glacimétriques, c’est-à-dire du verglas.

 

Les données recueillies entre les mois d’octobre et d’avril, sont analysées et servent dans le calcul des charges de glace maximale lors de la réparation ou de la construction des lignes de transport d’énergie. Le responsable du réseau glacimétrique d’Hydro-Québec la remercie pour son travail remarquable et son assiduité tout au long de ces années.

 

Ce n’est pas tout ! Depuis 1974...

Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Éditorial du mois

Texte choisi du mois

Lire la suite...

Lire la suite...

1er Texte choisi - Mai 2019


« Il est minuit moins une »

par Marguerite Pigeon, élève de secondaire 4 et citoyenne de Lingwick


Il y a quelques semaines, alors que je flânais sur YouTube, je suis tombée sur une vidéo qui m’a troublée. La vidéo a été réalisée par Émile Roy. Émile Roy est un créateur de vidéos et de courts-métrages.  Il est aussi le fils de Patrice Roy, le présentateur de nouvelles à Radio-Canada.

  

La vidéo s’intitulait Il est déjà trop tard pour l’environnement. (Alors quoi faire?). Cette vidéo donnait plusieurs statistiques sur la situation actuelle de l’environnement et des prévisions par rapport à l’avenir.  Une des statistiques m’a particulièrement fait réfléchir. En résumé, Émile partageait que, si la température de la planète augmentait de 2° C, il y aurait de graves conséquences, par exemple: l’augmentation du niveau de l’océan, un état de famine incroyable ce qui provoquerait une grande migration climatique. En gros, lorsque la planète va se réchauffer de 2° C, ce sera le début de la fin. Seulement en entendant cette information, j’ai été un peu troublée, mais sans plus, c’est après que j’ai commencé à réaliser l’ampleur de la situation. La planète atteindra ces 2° C dans 20 ans si nous ne nous mobilisons pas. Le Québec ne sera pas le premier endroit touché par la catastrophe, mais tôt ou tard, il le sera. Cette prise de conscience concerne les jeunes, les citoyens de Lingwick et les leaders politiques locaux.

J’ai actuellement 15 ans. Dans 20 ans, j’en aurai 35. Je ne mourrai probablement pas à 35 ans, mais dans les prochaines décennies qui suivront. J’ai l’impression que les jeunes de mon âge ne sont pas, en majorité, conscients que les actions qu’ils mènent aujourd’hui les tueront dans une cinquantaine d’années. Je n’ai pas envie d’être destinée à mourir, tuée par les générations qui m’ont précédée.

 

Je vous invite, vous aussi, à visionner la vidéo d’Émile Roy et à vous informer sur ce sujet. R





Pour les intéressés, vous pouvez visionner la vidéo par ce lien :

https://www.youtube.com/watch?v=PLeVCOn7khk