background

Le plaisir de vous informer



Éditorial - Décembre 2020  

« Les élections passées... »

par André Mathieu

Le président de nos voisins se laisse tirer le bras avant de passer les pouvoirs à M. Biden. Retournons en arrière de cinq semaines et le comportement de Trump est normal, c'est celui d'un enfant gâté qui n'obtient pas ce qu'il veut. Nous avons été avertis que l'élection était truquée, si Trump devait quitter la présidence, bien entendu. S'il était réélu, l'Amérique serait sauvée pour

encore quatre ans, et même plus, Trump s'imaginant  prolonger son règne jusqu'à… lui seul le sait. La COVID-19, c'est de la vieille histoire pour lui; sa manie d'oublier et de mentir à répétition, on la connaît.

Soyons honnêtes, qui n'a pas eu un frisson au soir du...

Texte choisi - Décembre 2020

« Four à pain traditionnel »

par Daniel Audet

Malgré le froid du 3 octobre dernier, quatre bénévoles, deux employés de la municipalité et un expert en four à pain, se rencontrent sous le grand chapiteau du Marché de la petite école.

Une semaine avant, notre expert, Pierre Nadeau de la compagnie Terra-Kama, était venu faire le support en blocs de ciment du futur four à pain.

Neuf heures du matin, les employés de la municipalité, Casey Sylvester et Pascal Sévigny, avec l’aide de Pierre Nadeau et Sylvain Ross, travaillent à installer la dalle de béton sur les blocs de ciment sur laquelle reposera le futur four à pain.

Une fois la dalle en place, le travail des bénévoles commence. Daniel Gendron s’occupe de faire l’adobe (un mélange de sable, d’argile, de chanvre et d’eau) dans un grand mélangeur à ciment. Un gros merci à Sébastien Alix de la ferme...

Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Éditorial du mois

Texte choisi du mois

Lire la suite...

Lire la suite...

Texte choisi - Mars 2020



« Hommage à notre Mme météo »

par Catherine Bouffard



Récemment, Mme Jacqueline Pelchat-Bouffard, alias notre Mme météo, recevait un certificat de reconnaissance de la part d’Hydro-Québec pour ses quarante ans d’observations glacimétriques, c’est-à-dire du verglas.

 

Les données recueillies entre les mois d’octobre et d’avril, sont analysées et servent dans le calcul des charges de glace maximale lors de la réparation ou de la construction des lignes de transport d’énergie. Le responsable du réseau glacimétrique d’Hydro-Québec la remercie pour son travail remarquable et son assiduité tout au long de ces années.

 

Ce n’est pas tout ! Depuis 1974, pour le ministère de l’Environnement et lutte contre les changements climatiques cette fois, Mme météo observe et note aussi tous les autres phénomènes météorologiques, dont les quantités de pluie et de neige tombées, la température, la présence de brume, la vitesse des vents, la couverture nuageuse et bien plus.

 

Il en faut de la persévérance pour effectuer ces observations deux fois par jour et sept jours sur sept.

Une histoire de famille. Avant elle, sa mère Alma Gendreau Pelchat a fait des observations de la météo pendant une bonne vingtaine d’années.

Félicitations et merci de nous partager tes observations depuis bien longtemps par le biais de notre journal Le Reflet du canton de Lingwick. R