background

Le plaisir de vous informer



Éditorial Avril 2021

Vivement la vaccination !

de Danielle Leclerc


Nous vivons en pleine pandémie depuis plus d’un an. Une expérience choquante. Nous avons vu la désorganisation que l’arrivée de ce virus a provoquée dans les systèmes de tous les pays du monde. Nous avons vu les morts innombrables. Nous vivons quotidiennement les impacts qu’elle a sur nos relations familiales et sociales. Nous vivons avec la peur, pour nos proches, pour nous-mêmes.

 

Je suis interloquée face à ceux qui se montrent sceptiques face à cet ennemi invisible, affirmant qu’il n’existe pas. Leur ignorance, sans doute, leur permet d’adopter une telle attitude, un moyen illusoire de dompter leur peur face à un danger contre lequel ils se sentent totalement impuissants. Mais ce discours a fait boule de neige et les personnes contaminées par cette idéologie ...

Texte choisi - Avril 2021

« Elle... et les autres »

par Malois

Qu’on me permette, cette fois, une chronique très personnelle.

 

Elle, elle vivait pour aimer, pour faciliter, pour aider, pour réconforter. Elle voulait toujours que tout le monde soit bien, se sente bien.

 

Elle savait les mets qu’aimaient ses invités et ceux qu’ils n’aimaient pas. Le menu était en conséquence. Et, bien sûr, elle leur servait les plus beaux morceaux.

 

Elle ressentait l’autre, ses besoins, ses passions. Elle était disponible. Discrètement. Elle était là.

 

« La fracture de la petite a-t-elle bien guéri? » demandait-elle à une vague connaissance qui, il y avait dix-huit mois, lui avait fait part de la mauvaise chute de l’enfant.

 

« Peignez-vous toujours? » Elle se souvenait de la passion ...

Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Éditorial du mois

Texte #1 choisi du mois

Lire la suite...

Lire la suite...

Texte choisi - Avril 2021

« C'est la guerre ! »

par Daniel Pezat

L’éditorial du Reflet du mois de février est une belle réflexion et probablement une bonne compréhension de la situation dans laquelle le Québec est plongé.

 

Néanmoins, je ne partage pas toutes les opinions mises de l’avant par l’auteur. Il nous faut regarder les choses en face : la COVID-19 et ses variants ne disparaîtront pas de sitôt. La vérité est que nous sommes en guerre contre un virus !

 

Les gouvernements en place, tant à Ottawa qu’à Québec, font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont et ce qu’ils savent de la gestion d’une pandémie. En fait, ils apprennent sur le tas ! D’accord pour reconnaître que Justin est un bon patineur et que trop souvent ...


Texte #2 choisi du mois

Lire la suite...

Texte choisi - Mars 2020



« Hommage à notre Mme météo »

par Catherine Bouffard



Récemment, Mme Jacqueline Pelchat-Bouffard, alias notre Mme météo, recevait un certificat de reconnaissance de la part d’Hydro-Québec pour ses quarante ans d’observations glacimétriques, c’est-à-dire du verglas.

 

Les données recueillies entre les mois d’octobre et d’avril, sont analysées et servent dans le calcul des charges de glace maximale lors de la réparation ou de la construction des lignes de transport d’énergie. Le responsable du réseau glacimétrique d’Hydro-Québec la remercie pour son travail remarquable et son assiduité tout au long de ces années.

 

Ce n’est pas tout ! Depuis 1974, pour le ministère de l’Environnement et lutte contre les changements climatiques cette fois, Mme météo observe et note aussi tous les autres phénomènes météorologiques, dont les quantités de pluie et de neige tombées, la température, la présence de brume, la vitesse des vents, la couverture nuageuse et bien plus.

 

Il en faut de la persévérance pour effectuer ces observations deux fois par jour et sept jours sur sept.

Une histoire de famille. Avant elle, sa mère Alma Gendreau Pelchat a fait des observations de la météo pendant une bonne vingtaine d’années.

Félicitations et merci de nous partager tes observations depuis bien longtemps par le biais de notre journal Le Reflet du canton de Lingwick. R

Page désactivée dans menu navigation

vu Mois Mars 2021 sauté à cause COVID