background

Le plaisir de vous informer



Avril 2024

« Et si les bénévoles étaient syndiqués? »

par  Catherine Bouffard

Dans le journal de février-mars 2024, à la rubrique La vie au conseil municipal de M. Marcel Langlois, nous pouvons lire qu’une politique relative aux OBNL, présentée par un avocat, avait reçu un accueil glacial en février 2023. À la fin de cette rencontre d’information, un conseiller nous avait demandé si nous voulions être tenus au courant de la suite de cette démarche. Nous avions tous répondu « Oui », croyant qu’on nous reviendrait là-dessus. Ce n’était que des paroles destinées à nous endormir, à nous étourdir, pour nous bâillonner, pour nous contrôler !

Cette même politique, juste un peu modifiée, a été adoptée par la majorité du conseil, à la séance du conseil municipal du 5 février 2024. Mme Suzanne Jutras, conseillère, s’est inscrite en dissidence...  

Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Opinion du mois

Texte choisi du mois

Lire la suite...

Avril 2024

Il est où, l’esprit communautaire, il est où?

par Le comité du Village de Noël

Il est où l’esprit communautaire du canton de Lingwick, celui qui faisait en sorte que nous nous démarquions, celui qui nous rendait heureux d’être ici, celui qui faisait l’envie des voisins?


Il était une fois des gens heureux d’organiser un nouvel événement : le Village de Noël. C’était en 2014. À force de quêter des vieilles décorations, de vieilles lumières de Noël et avec beaucoup d’heures données et de créativité, nous avions réussi, avec de nombreux bénévoles, à créer un esprit de Noël pas banal du tout pour notre centre village. Beaucoup d’organismes s’y étaient impliqués aussi. Ça avait vraiment été magique. Ce fut le début d’une belle série d’activités pour notre comité.


Dans ces années-là, le canton bouillonnait de dynamisme, les organismes locaux étaient plus qu’actifs. Le  Marché public, avec sa version P’tit Pub, est né peu de temps après le  premier Village de Noël. L’événement Musique et maïs est déménagé pour devenir la Nuit du pont couvert, pas mal dans les mêmes moments ou un peu avant. Bref, il y avait plein d’événements rassembleurs...

Lire la suite...

Texte choisi - Novembre 2023


Chronique d’un vieux fou

« La vie humaine est-elle sacrée? »

par Malois



Non!

Quand on scrute l’histoire, quand on regarde les lois et le comportement de chaque pays, sans oublier le comportement de malfaiteurs individuels, c’est la conclusion à laquelle on arrive. Tristement, mais nécessairement : la vie n’est pas sacrée.


 

Dans l’histoire, il y a toujours eu et il y a toujours des peuples qui en attaquent d’autres. Ils tuent pour prendre. Les peuples attaqués tuent pour se défendre.


 

Les grandes religions ont tué aussi. Les musulmans voulaient faire disparaître les chiens de chrétiens; les catholiques menaient la guerre jusqu’à Jérusalem pour reprendre les lieux saints des mains des musulmans. Les uns et les autres tuaient. L’Église catholique, lors de l’Inquisition, par exemple, torturait et tuait ceux qui s’obstinaient à défendre des idées contraires aux siennes, les hérétiques. Galilée a eu la vie sauve parce qu’il a finalement accepté de renier ses idées en cosmologie. Il n’a été réhabilité que le 31 octobre 1992, par le pape Jean Paul II.


 

Les guerres civiles, les rivalités entre chrétiens ont fait de nombreux morts.


 

Tout ce qui précède est profondément triste.


 

Mais aujourd’hui, les choses ont changé, non?


 

Oui.


 

Mais…


 

Des guerres civiles ont toujours cours.


 

Cinquante-huit pays pratiquent toujours la peine de mort. Parmi eux, des puissants et des moins puissants. À titre d’exemples : la Chine, Cuba, les États-Unis d’Amérique, l’Inde, le Japon.


 

Trente-trois pays la prévoient toujours, mais ne l’ont pas appliquée depuis dix ans. La Russie, par exemple, a décrété en 1997 un moratoire sur la peine de mort en période de paix après son adhésion au Conseil de l’Europe.


 

Malgré les paroles des «grands», la vie n’a jamais été sacrée.


 

La civilisation n’a toujours pas atteint un réel degré d’achèvement.

___________________________________________



An Old Fool’s Chronicle


 

Is Human Life Sacred?

by Malois



No!


 

When one looks at history, when one looks at the laws and behaviour of each country, without forgetting the behaviour of individual criminals, this is the conclusion. Sadly, but inevitably: life is not sacred.


 

In history, there have always been (and still are) peoples who attack others. They kill to take. The attacked peoples kill to defend themselves.


 

The great religions killed too. Muslims wanted Christian dogs to disappear. Catholics brought war up to Jerusalem to take back the holy places from the Muslims. Both killed.

The Catholic Church, for instance, during the Inquisition, tortured and killed those who emphasized defending ideas opposite to its own. Galileo saved his life in denying his thoughts on cosmology. It’s only on October 31, 1992, that Pope John Paul II rehabilitated him.


 

Civil wars, rivalry between Christians have killed many.


 

All of the above is profoundly sad.


 

But today, things have changed, no?


 

Yes.


 

But…


 

Civil wars still occur.


 

Fifty-eight countries still use the death penalty. Among them, some are powerful, others are less powerful. Some of them are: China, Cuba, the United States of America, India, Japan.


 

Thirty-three countries still provide it in their laws but have not applied it for ten years. Russia, for example, in 1997, declared a moratorium on the death penalty in time of peace, after having joined the Council of Europe.


 

Despite what the “Great” say, life has never been sacred.


 

Civilization has not yet reached a real degree of perfection.


An Old Fool’s Chronicle

 « Is Human Life Sacred? »

by Malois