Le plaisir de vous informer



Texte choisi - Mai 2019

Il est minuit moins une

par Marguerite Pigeon,

élève de secondaire 4

et citoyenne de Lingwick

Il y a quelques semaines, alors que je flânais sur YouTube, je suis tombée sur une vidéo qui m’a troublée. La vidéo a été réalisée par Émile Roy. Émile Roy est un créateur de vidéos et de courts-métrages.  Il est aussi le fils de Patrice Roy, le présentateur de nouvelles à Radio-Canada.

  

La vidéo s’intitulait Il est déjà trop tard pour l’environnement. (Alors quoi faire?). Cette vidéo donnait plusieurs statistiques sur la situation actuelle de l’environnement et des prévisions par rapport à l’avenir.  Une des statistiques m’a particulièrement fait réfléchir...


Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Éditorial - Juin 2019

Les Américaines bafouées...

par André Mathieu

Les Américaines bafouées par Trump

 

Leur président peut, à sa guise, remplacer des magistrats fédéraux et des juges à la Cour suprême, dans le but très évident de permettre aux États ultra-conservateurs de rendre illégal l'avortement. Mais encore plus, criminaliser fortement ceux et celles qui le pratiquent et celles qui le vivent, selon le cas. Il faut dire que l'avortement a été rendu légal en 1973, dans tout le pays, suite à de nombreux...

Éditorial du mois

1er Texte choisi du mois

Lire la suite...

Lire la suite...

2e Texte choisi - Mai 2019

Rubrique : La nature de notre canton

Les belles printanières

par Monique Théoret


Le printemps est magique; après une longue pause, la vie germe enfin. Une éclosion de couleurs et de parfums s’ensuit. Tout semble sans attrait sous les arbres encore dépouillés, pourtant des plantes hâtent leur floraison, profitant de la luminosité. Pour elles, c’est le temps de faire des réserves et de se faire butiner par les pollinisateurs. La plupart des belles printanières ont une croissance lente l’été, plusieurs entrent déjà en dormance. Impressionnant, ces plantes peuvent parfois vivre plusieurs décennies. Allez à leur rencontre et découvrez...

2e Texte choisi du mois

Lire la suite...

Texte choisi - Novembre 2018


Le Marché de la petite école

« Saison admirable »

par Monique Théoret


Merci à l’astre du jour de nous avoir, si souvent, accompagnés au Marché de la petite école, l’été dernier. Nous avons bien profité de son rayonnement.  

 

Merci aussi pour votre engagement : bénévoles, partenaires, producteurs, transformateurs, artisans et artistes; grâce à vous, le Marché a rayonné en attirant une foule de gens.

 

Nous pourrons retenir de cette saison qu’elle a été celle des nouveautés: ajout d’un kiosque de producteurs, nouveaux artistes en représentation, lancement du magazine Récolte de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC)du Haut-Saint-François, etc.

Cette saison a aussi été le reflet de la créativité collective car certains de nos jeunes ont pris la relève en assurant une main-d’œuvre aux kiosques de restauration et de vente de produits de boulangerie. En plus d’avoir la chance d’acquérir une précieuse expérience de travail, une belle collaboration est née entre une boulangère et des élèves leur permettant ainsi d’accumuler une partie des profits pour leurs futures activités parascolaires.

 

Merci à tous les représentants des organismes municipaux qui, semaine après semaine, continuent de tenir le phare au P’tit Pub du Marché et contribuent à la santé financière de tous les organismes représentés.

Merci surtout à ceux qui travaillent sans relâche et parfois dans l’ombre; le Marché fait maintenant partie de leur mode de vie et leur travail est essentiel.

 

Finalement, merci de votre présence, à vous qui contribuez à alimenter le dynamisme du Marché. Il est composé des mille et une facettes apportées par chacun; c’est pour ça qu’on est bien au Marché de la petite école.

 

P.S. N’oubliez pas le dernier Marché de l’année et non le moindre, le Marché de Noël qui se tiendra le 1er décembre, au Village de Noël de Lingwick. R