background

Le plaisir de vous informer



Décembre 2023  

« Mieux consommer, toute l'année »

par Danielle Leclerc

Noël, cette période de réjouissance, réchauffe les cœurs et nous pousse à renouer avec la famille, avec nos proches. Elle vient raviver notre âme d’enfant. Le temps des fêtes nous prédispose aussi à la réflexion, aux bilans.

 

Je ne pense pas que les enfants d’aujourd’hui relient naturellement cette fête à la naissance de Jésus. Ils pensent plutôt aux cadeaux, comme les adultes. La religion ne prend plus la place qu’elle prenait auparavant dans nos vies. Et ça n’est pas plus mal.

 

Alors que nous sommes, d’une part, gavés de publicité voulant nous inciter à consommer davantage et d’autre part, inondés d’informations sur tout ce qui va mal dans le monde, je me questionne...


Le journal

Télécharger le dernier Reflet

en PDF en cliquant sur l'image

Opinion du mois

Texte choisi du mois

Lire la suite...

Décembre 2023


« Requiescat in pace »

de Marcel Langlois


Que l’église repose en paix !

 

Depuis déjà quelques années, les fidèles réclamaient une paroisse. Ils l’ont obtenue.

 

Dès 1911, tu te mettais au service de l’Église, d’abord, mais aussi des paroissiens.

 

Tu as été un témoin privilégié de la vie de la communauté. Tu l’as vue se façonner. Tu l’as vue s’épanouir. Tu as vu ses misères, ses interrogations, ses succès aussi. Tu as tout vu, tout entendu.

 

Si à l’origine et longtemps encore, la messe se célébrait en ton sein dans un latin que les fidèles ne comprenaient pas, le prêche, lui, se faisait en français.

 

Les prêtres y enseignaient la doctrine catholique que les fidèles ne remettaient pas en question ; ils y proposaient, également sans discussion, la morale dite catholique, dont les principes de base pouvaient s’appliquer universellement à toute société humaine.

 

Les valeurs que porte la société d’aujourd’hui ...


Lire la suite...

Texte choisi - Septembre 2023


« Notre patrimoine

Le cimetière catholique Sainte-Marguerite »

par Céline Gagné, marguillère


Les cimetières représentent un héritage religieux et historique à préserver et à valoriser. Les membres de la fabrique Sainte-Marguerite ont donc décidé d’apporter des améliorations à la clôture du fond du cimetière. Jacques Bureau a d’abord retiré la vieille clôture de bois très abîmée. Le contrat pour refaire ce côté de clôture, modèle maille de chaîne (FROST), a été donné à l’entrepreneur Clôtures et Rampes DB au coût de 6 600 $. Cette partie de clôture sera installée d’ici la fin du mois de septembre.  

 

Le calvaire de notre cimetière comprend une représentation du Christ en croix. La croix en métal a été sablée pour enlever la rouille et repeinte; le Christ en croix a aussi été réparé et repeint par René Rousseau qui a effectué ce travail bénévolement.

 

D’ici quelques mois, l’église Sainte-Marguerite sera vendue et les fidèles seront regroupés à la paroisse de Saint-Jean-Paul II de Weedon. Le cimetière catholique Sainte-Marguerite sera administré par la fabrique de la paroisse de Saint-Jean-Paul II.

 

On peut retrouver le paragraphe ci-dessous dans le Recueil des décrets de l’archidiocèse de Sherbrooke, Administration des cimetières, page 36: «L’assemblée de fabrique est responsable du ou des cimetières situés dans la paroisse. Toutes les décisions concernant le cimetière doivent faire l’objet d’une résolution de l’assemblée de fabrique et être inscrites dans les procès-verbaux. Il s’ensuit que l’administration du  cimetière ne peut être confiée à un comité ad hoc indépendant de l’assemblée de fabrique. Si un tel comité existait pour gérer les activités courantes du cimetière, celui-ci devrait évoluer dans les limites du mandat confié par l’assemblée de fabrique. Les politiques, règlements et pratiques administratives ne peuvent être mis en exécution sans une résolution de l’assemblée de la         fabrique.»

 

Les biens de chaque cimetière forment un patrimoine distinct qui doit être géré et administré séparément. Les fonds lui appartenant seront placés de manière jugée appropriée. La fabrique qui administre un ou plusieurs cimetières doit tenir pour chacun une comptabilité distincte qui en indique la consistance.

Ce qui signifie que nous devrons continuer à nous préoccuper de l’entretien de notre cimetière.

Nos cimetières sont les gardiens de la mémoire des morts; il faut continuer à les entretenir, à les visiter et en être fiers.




(placeholder)

À gauche, le calvaire rénové du cimetière de Sainte- Marguerite.

(placeholder)

Ci-dessous, carte du secteur dans lequel se situe le cimetière.

Les contours en sont marqués d’un trait bleu pâle.

(placeholder)